Un océan primitif sur Mars

Selon un article publié dans la revue Science le 5 mars dernier par des scientifiques de la NASA, Mars aurait connu, pendant son jeune âge (il y a 4,3 milliards d’années), un océan primitif à peu près égal à la surface de l’Arctique actuel.

Image Credit:  NASA's Goddard Space Flight Center

Image Credit:
NASA’s Goddard Space Flight Center

Cet océan recouvrait près de la moitié de l’hémisphère nord de la planète et pouvait atteindre à certains endroits une profondeur de plus de 1.6 km. La surface de cet océan devait recouvrir plus de 19% de la surface de la planète, en comparaison, l’océan Atlantique occupe actuellement près de 17% de la surface de la Terre.  Cette découverte se base sur des observations de l’atmosphère de Mars à l’aide du Very Large Telescope de l’ESO se trouvant au Chili et du télescope Keck 2 à infrarouge de la NASA situé à Hawaï.

Les scientifiques de la NASA ont pu distinguer les signatures chimiques de deux types d’eau : H2O et HDO. La molécule H2O est composée de deux noyaux d’hydrogène et d’un noyau d’oxygène, tandis que HDO, l’eau semi-lourde, est composée d’un noyau d’hydrogène, d’un noyau de deutérium et d’un noyau d’oxygène. En comparant le ratio de HDO et de H2O actuellement présent dans l’atmosphère de Mars avec celui présent dans de l’eau piégée au sein d’une météorite martienne datant de 4.5 milliards d’années, les chercheurs ont pu évaluer les divers changements atmosphériques qu’a connu la planète Mars et dans un même temps, ils ont pu déterminer la quantité d’eau qui s’est échappée dans l’espace depuis. Ces mesures ont été réalisées à de nombreuses reprises pendant six années et ont permis cette nouvelle estimation.

Ces données ont révélé la présence de microclimats à la surface de Mars et également la présence d’un cycle saisonnier il y a 4.3 milliards d’années . Les chercheurs pensent aujourd’hui que Mars était à l’époque composée d’une grande quantité d’eau et qu’au fil du temps, une partie de cette eau se serait infiltrée et aurait formé des nappes dans le sous-sol martien.

Pour plus d’informations :

http://www.nasa.gov/press/2015/march/nasa-research-suggests-mars-once-had-more-water-than-earth-s-arctic-ocean/#.VPx4D8t1ZC3